Publié par : Marie | 10 mars 2012

A la demande

J’aime l’allaitement à la demande. Je n’ai jamais essayé d’allaiter M autrement qu’à la demande, d’ailleurs je ne vois pas très bien comment ça marcherait ? La réveiller pour manger ? La laisser pleurer quand elle a faim ? La gaver comme une oie ? Non, M mange à la demande, et même si parfois ça m’énerve un peu qu’elle ait faim par tranches de 5 minutes toutes les demi-heures, on fonctionne plutôt bien comme ça.

Cette semaine nous avons commencé l’adaptation avec la nounou, et j’ai découvert que, sans le savoir, nous avions aussi inventé le sommeil à la demande. Je ne suis pas là pour dire du mal de la nounou, qui en plus est très bien, mais j’avoue que je suis allée de surprise en surprise en découvrant d’autres styles parentaux : je connais peu de jeunes parents, ceux que je connais sont aussi menfoutistes que nous, et j’évite soigneusement de lire des bouquins de puériculture.

Donc j’ai été un peu surprise quand l’autre mère de notre garde partagée et la nounou m’ont posé des questions sur les siestes. Ben euh oui, M fait parfois des siestes, je sais pas trop de quelle durée j’ai jamais mesuré, et puis euh, ben c’est parfois le matin, parfois l’après-midi, c’est pas régulier. La seule « sieste » qu’elle fait très souvent, c’est de finir sa nuit après la tétée du matin.

L’idée qu’elle fasse des siestes régulières, cadrées, une le matin et une l’après-midi, ne m’était jamais venue. Elle dort quand elle a envie de dormir ! Sieste à la demande 🙂 ça lui convient plutôt bien comme ça, mais elle est apparemment une petite dormeuse par rapport aux autres bébés.

Je pense que la nounou va essayer de lui faire adopter un rythme plus régulier, pour des raisons pratiques, parce que ce sera quand même plus facile pour elle si les deux bébés de la garde partagée dorment en même temps.  Mais rien ne nous oblige à faire pareil à la maison, et personnellement je trouve que M a tout le temps pour se conformer à des cadres inventés par les adultes.

10h49, ce matin elle a tété, souri, gigoté, dormi, écouté de la musique, et elle vient de décider de se rendormir.

Publicités

Responses

  1. et si elle tient de son père, elle n’a pas fini de PEU dormir !

  2. Je te rejoins … et me demande en effet comment il est possible, en pratique, de faire autrement (du moins si tôt) !

  3. j’étais comme toi… pour mon premier, c’est en faisant l’adaptation avec la nounou que j’ai découvert qu’il y avait tout un monde tout autour de nous, et qu’il arrivait parfois à ce monde de faire différemment de nous (bizarre…;-)
    Et c’est là, effectivement, que j’ai compris que j’allais devoir cadrer ma fille pour les siestes… pour des raisons pratiques évidentes: la vie avec les autres!
    et puis après, finalement, le cadre s’installe de manière naturelle, peu à peu, quand on reprend le boulot; on a besoin que les choses soient plus régulières, pour des raisons pratiques… et ça fait du bien au bébé, aussi, de retrouver, chaque jour, sa même routine, de connaître le cycle des évènements.

    Après, pour l’arrivée du 2ème, les choses ont été littéralement différentes: après la période un peu baba-cool pour notre première, les règles sont devenues carrément militaires pour notre deuz! encore une fois pour des raisons pratiques: heures de siestes, des repas, nuits… si on commence à faire des distinctions selon le rythme de chaque enfant, on ne s’en sort plus… alors on met des règles, on fixe des horaires de sieste pour LES DEUX un peu plus vite! et le petit deuxième s’est tout de suite adapté.

  4. Bonjour, c’est la première fois que je commente sur ton blog, mais je te rejoins totalement. J’ai toujours allaiter ma fille à la demande (et continue d’ailleurs), tout comme les siestes et maintenant les repas. Bien sur ça devient plus régulier, mais je ne vais pas la coucher à 10h parce qu’il est l’heure!
    Il est vrai qu’il s’agit de ma « première », les choses seront surement différentes quand il y aura un petit deuxième et qu’il faudra concilier les rythmes de chacun…
    Mais je trouve qu’en matière de puériculture, on se pose parfois trop de questions…

  5. oui, c’est le privilège des aînés et des premières semaines (mois?)
    et à l’arrivée des suivants… on s’adapte différemment pour avoir du temps pour chacun, et le nouveau né s’adapte hyper bien!
    chez nous, quand les jum’s sont arrivés, les aînés avaient 8, 6 4 et 2 ans; je les allaitais à la demande, 1 ou 2 à la fois selon eux mais j’anticipais certaines tétées pour qu’on puisse dîner à 19h ou que je sois à l’heure à l’école. à 6 semaines ils dormaient de 23 h à 6h sans tétées, avec 5 tétées chacun par 24h. Je me demande parfois si cela aurait été pareil s’ils avaient été les premiers, peut-être pas.
    Pour pouvoir profiter des petits lls ont toujours vécu en décalé jusque vers 1 an, avec des horaires genre 9h30, 13h30, 17h, et 21h; après ils étaient à table avec nous 🙂
    ça peut paraitre un peu militaire, mais je ne crois pas qu’ils en aient souffert, et on avait le temps de faire des choses dans la journée avec les aînés.

  6. Nous, on a bien essayé « à la commande » – « tu manges, maintenant ! » et « maintenant, tu dors ! » – mais même avec une pratique autodidacte de l’hypnose, ça a tendance à foirer.

  7. @Marine et Cécile : hmm, oui, je n’avais pas réfléchi au cas, pourtant fréquent, où il y a plusieurs enfants. En fait c’est la nounou qui est en train de me forcer à y réfléchir, et de façon assez désagréable — ça ne se passe pas bien avec elle à cause de cette histoire de rythme. Je la trouve super rigide. Après, j’ai d’autres problèmes avec elle, et en soi je comprends bien qu’on ne peut pas être aussi « baba cool » (j’aime bien cette expression !) avec plusieurs qu’avec un seul.

    @Delf&Cam : bienvenue !

    @koz : LOL

  8. ah l’apprentissage de la « collectivité » (qui commence à 2…). tu me rappelles ce souvenir de l’entrée en crèche de mon fils avec la directrice hum…un peu militaire…
    c’est vrai que cela ne fait aucun mal à un enfant d’être rythmé mais je me souviens aussi combien pour son 1er enfant on a tendance à parfois s’incliner car après tout on a aucune expérience et moi j’aimais bien recevoir des conseils (si gentiment donnés)
    mais ne te laisse pas non plus marcher sur les pieds. tu payes ta nounou pour s’occuper de tes enfants, tant pis si elle a un peu plus de travail car les 2 bébés ne dorment pas en même temps
    (je fais aussi une garde partagée, j’adore ma nounou qui s’occupe très bien des enfants, mais j’ai parfois l’impression que dans le tarif l’heure de télévision et la sieste sont inclues-)

  9. Ma cops assistante maternelle s’adaptait il me semble. Que parfois l’un était réveillé et pas l’autre… Ou pas les mêmes durées…
    J’espère que ça va s’arranger avec la nounou.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :