Publié par : Marie | 30 décembre 2009

Tout a changé en dix ans… ou pas

Or donc, je suis une jeune consultante. Jeune par mon âge, et par la date de mon contrat, je fête aujourd’hui mon premier mois d’embauche (j’ai même un cadeau de moiniversaire, une jolie fiche de paie bien grasse). Et que font les consultants nouvellement embauchés à cette période de l’année ? Je vous le donne en mille : ils rangent les archives.

J’ai donc été affectée à cette mission hautement stratégique. Mais il aurait mieux valu intituler ça « nettoyage des écuries d’Augias » : une grande salle avec des étagères du sol au plafond sur tous les murs, plus de gros cartons en vrac au milieu de la pièce. Et pas de clim. Ah oui, et puis le dernier rangement a l’air de remonter à 2002.

Heureusement, sous leur apparence austère, les archives sont une vraie caverne d’Ali Baba. C’est ainsi que nous y avons trouvé :

– un Blackberry, enfin un ancêtre de Blackberry

– des manuels de formation des années 80, avec pour désigner les ordinateurs des pictogrammes bien rétro

– des documents aux logos de toutes les firmes que la mienne a rachetées ou avec lesquelles elle a fusionné — et le mouvement de consolidation, dans le conseil, bah j’aime autant vous dire qu’il s’est sacrément accéléré dans les années 90 et 2000

– des vieux rapports annuels de clients

– des cartes de visite d’associés d’avant la crise, gravées en relief

– des catalogues de Rolex et de séjours linguistiques pour adolescents

– cette présentation :

J’avoue, j’ai ri…

Mais surtout, j’ai trouvé des rapports et des présentations de 1999-2000 parfaitement incantatoires : la maîtrise des risques est devenue très importante, l’audit interne ne doit plus être seulement un outil de contrôle mais aussi un vrai outil de management… Marrant, j’ai lu il y a quelques semaines des choses très similaires dans la presse…

Ma première pensée a été : ces gros rapports ronflants ne sont que de mauvais outils de marketing qui resservent périodiquement la même soupe inefficace, dans l’espoir que les prospects y croient et achètent des missions qui ne serviront à rien. C’est ridicule, et les clients sont vraiment stupides de se laisser prendre à toute cette com. Pourquoi leurs dirigeants ne font-ils pas leur travail au lieu de s’enthousiasmer pour le moindre buzz de consultant ?

Mais c’est peut-être plus compliqué que ça… Peut-être que la crise nous a fait régresser de dix ans en termes de compréhension du monde qui nous entoure. Ou bien, les diagnostics posés il y a dix ans étaient peut-être justes, mais on y apporte aujourd’hui des solutions de meilleure qualité qu’à l’époque (grâce aux ERP, à la capitalisation d’expérience dans notre métier, que sais-je) qui méritent de réexaminer ces points. A moins que les solutions en question ne soient tout simplement éphémères et que, comme le rangement des archives, il ne soit nécessaire de les remettre à jour toutes les quelques années pour les adapter aux changements de l’environnement des entreprises. Surtout aujourd’hui — tiens, penser que son époque est unique, voilà encore une chose qu’on fait depuis longtemps : j’ai trouvé aussi des documents qui parlent de l’horrible, la terrible, la jamais vue… crise de 1987.

Les déjà-vus de ce type sont assez courants : je me souviens par exemple de l’Assemblée générale de France Telecom en 2007, où un Didier Lombard extatique vantait à ses actionnaires la convergence des contenus et des contenants, et nous expliquait que de fournisseur de tubes, son entreprise entendait élargir son activité vers la production des contenus qui transiteraient par ces tubes. A l’époque j’avais trouvé ce discours parfaitement ridicule, du Messier dans le texte, mais avec dix ans de retard. Depuis, Orange sport, Orange cinéma et la télévision mobile ont été lancées, l’idée n’était finalement pas si ridicule. Même si dans la présentation de ses résultats par pôle, France Telecom ne distingue pas les contenus des contenants, et surtout n’indique pas la profitabilité de chacun de ses services…

Et les cartons ? ça y est, c’est fini. Je suis rentrée chez moi avec la satisfaction du devoir accompli… et mon appart à ranger.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :